Innovaxe : les inventeurs

Allez, lancez vous ! Vous avez LA super idée, mais vous ne savez pas trop comment vous y prendre ? Tellement pas trop, que vous n’osez même pas en parler… Vous êtes timide ? Vous avez peur de vous faire piquer l’idée du siècle ? On a tous un petit côté Géo Trouvetout en nous. Oui mais, l’idée ce n’est pas tout. Comment fabriquer ? Quelles sont les normes ? Comment vendre ? Comment avancer les fonds pour faire le moule, et constituer le stock ? Où mettre le stock ?

Vous pouvez nous en faire part de votre idée… On en a vu passer des bonnes, des moins bonnes, des terrifiantes, des supers mais qu’on ne savait pas faire, des géniales mais pour les années 2500 probablement. Déjà, soyez sûrs qu’on ne vous la piquera pas votre idée géniale. D’abord parce que ce n’est pas notre genre, ensuite parce que ce n’est pas en roulant les meilleurs inventeurs qu’on offre durablement les meilleures idées. Et enfin parce qu’on va se l’écrire.

Pour commencer, contactez nous ! On commencera par vous envoyer un accord de confidentialité que l’on vous signera avant de commencer à discuter de votre idée. C’est le point de départ. Puis on regarde votre idée, et on vous répond :
- oui, c’est intéressant, et on doit se rencontrer pour aller plus loin.
- oui c’est intéressant, mais on ne saura pas faire. Nous nous engageons à ne divulguer à personne votre idée, c'est écrit dans l'accord de confidentialité que nous avons signé.

Dans ce dernier cas on vous explique pourquoi : ce n’est pas notre réseau de distribution, nous n’avons pas les compétences pour mettre au point le produit, etc…

Qu’est ce qu’une bonne idée pour nous ?
- Elle est novatrice.
- Elle simplifie la vie.
- Elle peut se vendre dans des réseaux de libre service : c’est à dire que le produit peut se comprendre simplement, sans avoir besoin d’être démontré.

Si nous allons plus loin ensemble, notre manière de travailler est en général la suivante : vous déposez votre idée à l’INPI (pas de panique on pourra vous expliquer comment faire) puis on signe ensemble un contrat de licence (on l’enregistre également à l’INPI). Puis vous êtes rémunéré sous forme d’acomptes, et de royalties sur les ventes.